Pourquoi manger Japonais ?

La gastronomie Japonaise équilibrée et diététique n’est plus une tendance ou sous l’influence de « l’effet de mode » mais bel et bien une cuisine adoptée par de très nombreuses personnes.

Alors que le rythme de vie et de travail des Japonais est très stressant, le Japon est un pays qui enregistre un taux d’obésité et de maladies cardio-vasculaires très bas et l’espérance de vie la plus longue ! Qui ne connait pas l’archipel d’Okinawa qui concentre une proportion de centenaires extrêmement élevée. Les explications peuvent être nombreuses et variées selon les avis, mais cette longévité est expliquée en grande partie par l’alimentation des Japonais.

Poissons, riz, nouilles, algues et légumes constituent les bases de l’alimentation Japonaise

La cuisine Japonaise est particulièrement riches en produits de la mer (algues, poissons), en graines (notamment les graines de sésame) et en végétaux, la viande quant à elle est consommée nettement plus faiblement et en petite quantité ainsi que les sucres, le sel, les féculents, les aliments saturés de gras, les produits laitiers qui sont quasiment inexistant. Sans oublier que les Japonais mangent en petites quantités, rester sur sa faim est une règle d’or et une coutume,  ils boivent aussi beaucoup de thé vert, d’ailleurs dans un restaurant Japonais le thé vert fait office de carafe d’eau.

Les plats Japonais contrairement à certaines idées reçues sont simples et les ingrédients utilisés étant très peu dénaturés gardent ainsi un maximum de bienfaits nutritionnels. Les modes de cuisson ont aussi une grande importance, les températures sont très rarement élevées ce qui permet de ne pas altérer les aliments et permet au mieux de conserver les vitamines, les cuissons au grill ou à la vapeur sont au rendez-vous.

Les produits phares et incontournables au Japon :

  • Le riz bien sûr ! Il est présent à « presque » tous les repas Japonais et cela dès le petit déjeuner, le riz est la base de la cuisine Japonaise et son secret « santé » réside essentiellement dans sa cuisson qui le rend très digeste, le riz est une excellente source d’énergie (protéines végétales et glucides).
  • Le poisson dégusté souvent cru conserve alors toutes ses qualités nutritionnelles (protéines, fer et zinc) mais on le trouve aussi bouilli, grillé….Les poissons très consommés sont le saumon, la bonite, le thon…
  • Les algues Japonaises aux saveurs raffinées comme le nori qui enveloppe les maki, le kombu et le wakamé sont d’une grande richesse nutritionnelle, en effet, elles sont riches en minéraux, en antioxydants et en fer, les Japonais les consomment  sous toutes les formes et dans de très nombreuses préparations : en salade, en soupe, en légumes…
  • Le tofu très peu calorique, sans cholestérol et riche en protéines végétales est très utilisé pour remplacer la viande.
  • Le soja, produit phare de la cuisine Japonaise, source de protéines végétales, on le retrouve sous toutes les formes (sauces, lait de soja, tofu, miso…).
  • Le wasabi, la fameuse moutarde verte qui fait pleurer, attention encore faut-il consommer du vrai wasabi et non du raifort !
  • Le gingembre, source de magnésium qui en plus de ses bienfaits stimule l’appétit, rince le palais entre deux bouchées de sushis et facilité la digestion.
  • Le konjac, un redoutable coupe faim dont les Japonaises ne peuvent se passer.
  • Les champignons comme les nameko ou les shiitakes par exemple qui arrivent en deuxième place des ventes après notre champignon de Paris.
  • Le yuzu, le fameux et délicieux « citron Japonais » que l’on retrouve aussi en sauce, en boisson…Aussi bien pour des préparations salées que sucrées.
  • Le sésame, en huile ou en graines, il regorge de minéraux, outre ses qualités nutritives, il apporte des saveurs gustatives très prisées.
  • Les nouilles Japonaises comme les somen, les udon, les sobas, les ramen… Vites préparées, riches en saveurs et bienfaisantes, rares sont celles qui contiennent des glucides.
  • Le thé qui est la boisson la plus répandue et particulièrement le thé vert qui contient des antioxydants.

Entre tradition et nouveauté

Malgré quelques changements dans les habitudes alimentaires des Japonais, notamment par les jeunes consommateurs qui adoptent de plus en plus de produits occidentaux au grand mécontentement des « anciens », une cuisine saine et peu calorique pour conserver une bonne santé et garder la ligne (surtout pour les Japonaises qui consomment nettement moins de calories que nous sans avoir la sensation de frustration ou de faim) reste primordiale, c’est ce qui fait d’ailleurs en grande partie le succès de la cuisine Japonaise dans les autres pays.

Des habitudes alimentaires à adopter au quotidien

Vous l’aurez compris, la nourriture Japonaise est composée d’aliments sains, frais et peu caloriques, les plats « gras » et « lourds » sont très rares, les bouillons sont très présents,  les Japonais prennent le temps de manger et les repas restent légers, les Japonais savourent ce qu’ils mangent, c’est la qualité qui prime et non la quantité.

En France, en dehors des sushis, des makis, des california rolls et des sashimis qui ont été très vite adoptés, arrivent en tête de liste des plats préférés des Français tous les plats à base de nouilles Japonaises mais aussi les tempuras, les soupes dont la plus connue : la soupe de miso, le dashi et les gyozas, les diverses sauces et assaisonnements Japonais eux aussi connaissent un franc succès et s’accommodent très facilement à de nombreuses préparations Japonaises ou non et quand on entend des noms comme algues nori, wakamé ou encore wasabi, gingembre, bonite, curry Japonais,  konjac, tofu, ils ne nous sont pas inconnus.

 

Une alimentation saine et variée à adopter

Tout comme leur mode de vie, l’alimentation Japonaise est aussi régie par des règles relativement précises et bien respectées, alors en dehors de leurs habitudes de vie, adopter leurs bonnes habitudes alimentaires est déjà une bonne chose, vous saurez vite conquis par leur gastronomie riche, diverse, raffinée et saine appréciée dans le monde entier, que ce soit pour réaliser des plats simple ou plus sophistiqués et par cette cinquième saveur appelé Umami (nom Japonais) qui n’est ni sucrée, ni salée, ni amère, ni acide que vous pourrez trouver dans de nombreux aliments Japonais qui va régaler et étonner vos papilles gustatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *