Ramune, l’incontournable limonade Japonaise

La limonade Japonaise appelée ramune (dérivé de l’anglais lemonade) qui se prononce « lamuné » puisque le « R » au Japon se prononce « L », a fait son entrée au Japon en 1876. Importée au Japon du Royaume-Uni, ce soda gazeux bien particulier a été très rapidement populaire auprès de la marine impériale avant la seconde guerre mondiale, sa renommée fût alors très rapide au pays du soleil levant. Cette limonade réputée et très appréciée dans le monde entier est un vrai symbole au Japon où elle se déguste essentiellement l’été lors des matsuri qui sont des festivals Japonais.

Limonade Japonise ramune

Nous proposons une sélection de ramune sur notre boutique en ligne https://www.lemarchejaponais.fr/category/limonade-japonaise-ramune/252/

Les raison de son succès

Plusieurs raisons bien particulières qui font de la ramune une boisson unique peuvent être évoquées, aussi, nous allons en énumérer quelques-unes propres à la bouteille traditionnelle qui est en verre épais (recyclable) scellée par une bille de verre :

  • Son design cintré bien distinct du haut de la bouteille en verre appelé «Codd Neck », nom donné à l’égard à son créateur Hiram Cood, un ingénieur anglais et sa légendaire bille en verre qui ferme la bouteille ;
  • Ses fines bulles qui sont très légères par rapport à des sodas classiques que nous avons l’habitude de boire ;
  • Ses saveurs qui souvent inédites puisque en dehors des goûts classiques, on peut trouver des ramune au yuzu, à la noix de coco, au thé vert, au wasabi, à la prune, au curry, au litchi, au melon, à la pastèque, au raisin, à la vanille, au chocolat, à la sauce takoyaki, au chewing-gum…
  • Plusieurs bouteilles sont à l’effigie de héros Japonais célèbres, les amateurs sont très nombreux ;

La limonade Japonaise ne ressemble vraiment pas à la limonade que nous connaissons en France, que ce soit par rapport à la forme et à la fermeture de sa bouteille et son goût.

La bouteille en verre avait pourtant fait son apparition en France

Entre 1920 et 1922, cette bouteille en verre existait en France, mais le verre avait été jugé trop épais et de peur que les anarchistes s’en servent pour confectionner des bombes artisanales, elles avaient été toutes détruites et interdites.

Parlons de sa célèbre bille

L’irremplaçable bille en verre qui se trouve dans les traditionnelles bouteilles et qui rend si particulière, originale et ludique la ramune, sert à sceller la bouteille grâce à la pression qu’exerce le dioxyde de carbone qui se trouve dans la boisson, mais la particularité ne s’arrête pas là, en effet, une fois la bouteille ouverte, la bille reste à l’intérieure, le défi est alors de boire votre ramune sans que la bille ne revienne obstruer l’ouverture puisque les deux renforcements présents dans le haut de la bouteille servent à retenir la bille ! Si cela peut sembler compliqué pour les novices, sans la bille en verre, une ramune n’aurait plus les mêmes attraits ! D’ailleurs, il existe maintenant des ramune en canette, en bouteille plastique ou en bouteille en verre mais sans la présence de la bille en verre, ce qui pour les amateurs et les inconditionnels enlève toute l’originalité et le charme de la ramune, quant au Japonais, boire une ramune traditionnelle est incontournable, en dehors de ses saveurs et de son rafraîchissement, cela leur rappelle leur jeunesse.

Ouvrir une ramune, un jeu d’enfant ?

Ouvrir une ramune pour la première fois n’est pas toujours évident, si cette limonade Japonaise est appréciée par les grands comme les petits, il vaut mieux qu’un adulte soit présent à côté d’un jeune enfant pour l’ouvrir. Vous verrez qu’avec un petit entrainement cela devient très simple et les enfants ne s’en lasseront pas.

Comment ouvrir une ramune ?

Voici les différentes étaps à suivre pour ouvrir une ramune:

  • Enlever le film en plastique qui se trouve en haut de la bouteille (au niveau du « pseudo » bouchon puisque c’est la bille qui ferme la bouteille), le conserver ou le lire avant de l’enlever car sur la plupart des bouteilles, vous y trouvez un mode d’emploi illustré ;
  • Enlever le tour en plastique qui entoure la pièce en plastique dur (une sorte de bouchon qui va vous servir à ouvrir la bouteille);
  • Placez cette pièce en plastique dur sur le goulot de la bouteille, là où se trouve la bille (il est préférable de placer la bouteille sur une surface rigide) puis avec la paume de votre main appuyez fortement sur la pièce en plastique jusqu’à ce que la bille en verre tombe à l’intérieure de la bouteille, attention de bien maintenir la pression jusqu’à ce que le gaz ce soit échappé sinon vous allez être « arrosé » de ramune !
  • C’est fait ! Votre ramune est ouverte. Maintenant à vous de jouer, puisque la bille ne doit pas revenir obstruer l’ouverture, elle doit être retenue par les deux enfoncements présents sur le côté du haut de la bouteille, l’idéal est que cette partie soit tournée vers le bas.

Une fois votre première ramune ouverte, vous verrez que pour les prochaines, cela vous semblera « un jeu d’enfants ». Il existe de nombreuses vidéo sur internet, pensez à les consulter.

De nombreuses déclinaisons

Au Japon, les dérivés de ramune sont nombreux, vous pouvez trouver des glaces, des kit kat, des bonbons, des pâtisseries, des poudres ramune etc.

Une des boissons non alcoolisées les plus vendues au Japon

Le Japon regorge de thés glacés, de sodas, de boissons énergisantes… La ramune tout comme le calpis, le pocari sweat, le mitsuya cider, le hoppy (boisson à la saveur de la bière mais non alcoolisée), et les thés verts glacés fait partie des boissons les plus populaires et consommées au Japon surtout l’été lors des festivités, félicitation pour une boisson qui existe depuis 1876 !

Billet publié le .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *