Recette de Korokke – Croquettes de pommes de terre japonaises

Une fois n’est pas coutume, nous allons aujourd’hui découvrir une spécialité japonaise qui peut tout à fait servir d’accompagnement à un plat complet, mais qui peut également se suffire à elle-même, selon les ingrédients que vous choisirez : la Korokke.

Ce plat est ni plus ni moins qu’une croquette de pomme de terre comme nous les connaissons dans la gastronomie Française, mais en utilisant des ingrédients typiquement japonais. L’avantage étant que vous pourrez choisir les ingrédients qui vont garnir votre croquette, la base étant composée de pommes de terre, de viande hachée et d’oignons.

Dans cette recette, j’ai fait des Korokke composées de chou vert, carottes, oignon, et porc. Elles ont donc été mon repas complet. Mais vous pouvez tout à fait laisser libre court à votre imagination en les garnissant de crustacés, tofu, poireaux, potirons en hiver, et tomates, curry, basilic, … en été.

Vous trouverez d’ailleurs sûrement de nouvelles recettes de Korokke sur ce blog selon mes trouvailles et les saisons qui avanceront, avec la venue des légumes de printemps et d’été.

Comptez environ  20 minutes de préparation et 30 minutes de cuisson pour réaliser cette recette de korokke.

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 200 grammes de porc (si possible un morceau maigre : escalope de porc par exemple)
  • 300 grammes de pommes de terre
  • 1 oignon jaune
  • 75 grammes de chou vert frisé
  • 1 carotte
  • de l’huile végétale
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1/2 cuillère à café de poivre
  • 2 oeufs
  • 160 grammes de farine
  • 80 grammes de chapelure panko

Préparation (20 minutes environ) :

  • legumes_korokkeCommencez par dégraisser le porc, puis hachez le au hachoir,
  • pelez, puis lavez les pommes de terre avant de les couper en cubes grossiers,
  • lavez puis émincez le chou en très fines lanières,
  • épluchez, lavez et râpez la carotte,
  • émincez l’oignon
  • dans un bol évasé, cassez et battez les deux oeufs,
  • disposez dans deux récipients séparés la farine et la panko.

Cuisson (30 minutes environ) :

  • cuisson_melange_korokkeFaites cuire les pommes de terre (à l’eau ou à la vapeur), puis écrasez les tant qu’elles sont encore bien chaudes pour en faire une purée ;
  • Dans une poêle huilée, faites revenir pendant cinq minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés ;
  • Ajoutez-y la viande et la moutarde, mélangez le tout et laissez cuire jusqu’à ce que la viande se colore (environ 5 minutes) ;
  • melange_korrokeAjoutez le chou et la carotte, et laissez cuire jusqu’à ce que ces derniers deviennent fondants (environ 3 minutes) ;
  • Versez la préparation encore chaude dans un saladier assez grand, puis ajoutez-y la purée de pommes de terre un peu de sel et le poivre ;
  • Remuez le mélange afin que le tout devienne bien homogène ;
  • Une fois la préparation refroidie, formez à l’aide de vos mains les croquettes (entre 4 et 6, selon la taille et la forme que vous y donnez) ;
  • Passez-les une à une dans la farine, puis dans l’oeuf battu, et enfin dans la panko jusqu’à ce que chacune en soit recouverte ;
  • korokke_avant_cuissonDans une poêle suffisamment grande, faites chauffer une poêle dans laquelle vous aurez versé un fond d’huile permettant de faire frire les Korokke ;
  • Plongez-y les croquettes, et laissez-les cuire durant environ 3 à 5 minutes sur chaque face, afin qu’elles deviennent dorées et croustillantes ;
  • Egouttez-les sur du sopalin afin de retirer l’excès d’huile ;
  • Servez tant que c’est encore bien chaud, en les accompagnant de ketchup.

korokke

Billet publié le .

4 commentaires sur “Recette de Korokke – Croquettes de pommes de terre japonaises

    1. Camille

      Bonjour Chlorophylle,

      La chapelure Japonaise (panko) a l’avantage de beaucoup moins retenir la graisse que la chapelure que nous avons l’habitude d’utiliser en Europe.
      Mais cette recette reste toutefois plus grasse que beaucoup d’autres recettes japonaises. Elle n’en est pas moins délicieuse.

      Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *