Recette de cabillaud poché au gingembre

Pour la deuxième fois sur ce blog, nous allons préparer aujourd’hui une recette à base de poisson, pour changer de toutes les recettes de viandes que j’ai déjà publié. J’ai pour ma part préparé cette recette avec du cabillaud (comme pour le cabillaud au miso d’ailleurs), mais vous pouvez tout à fait utiliser un autre poisson blanc : lotte, flétan, …

Dans cette recette, le cabillaud va avoir un temps de cuisson très court. En effet, celui-ci est poché dans une sauce à base de gingembre, de mirin, de saké et de sauce soja. Cela donne un poisson très tendre, et très agréable à la bouche.

Pour l’accompagnement de ce plat, en plus du riz quasi systématique dans les recettes japonaises, surtout avec du poisson, j’ai préparé quelques poireaux coupés en tronçons très fins, avec un soupçon de crème fraîche en fin de cuisson.

En plus d’être excellente, cette recette est très rapidement réalisée ! La cuisson et la découpe de l’ensemble sont presque aussi rapide que la cuisson de votre riz. Idéal pour les soirs de semaine durant lesquels vous n’avez pas forcément envie de passer du temps en cuisine.

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 500 grammes de filet poisson blanc (cabillaud, merlan, …)
  • 30 grammes de gingembre frais
  • 6 cl de saké
  • 6 cl de mirin
  • 6 cl de sauce soja
  • 6 cl d’eau claire

Préparation (5 minutes)

  • decoupe_cabillaud_gingembrePelez le gingembre, et coupez le en très fines lanières ;
  • Découpez le poisson en gros morceaux.

Cuisson (15 minutes)

  • cuisson_cabillaud_gingembreDans une sauteuse, plongez le gingembre, le saké, le mirin, la sauce soja et les 6 cl d’eau.Portez le tout à ébullition afin de faire s’évaporer les vapeurs d’alcool du mirin et du saké ;
  • Baissez le feu, et laissez frémir quelques minutes ;
  • Plongez le poisson dans la sauteuse, couvrez la, et laissez cuire jusqu’à ce que le poisson devienne tendre (environ 5 minutes) ;
  • Votre plat est prêt, servez le avec votre riz, vos légumes, et régalez-vous !

cabillaud_gingembre

Billet publié le .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *